Colique néphrétique 

Clinique

Typiquement : la colique néphétique est une douleur brutale, intense,  en fosse lombaire unilatérale, sans position antalgique. Irradiation de haut en bas et vers l’avant vers les organes génitaux externes. Evolution par crises successives paroxystiques.

Symptômes associés : agitation, anxiété, nausées et vomissements

Hospitalisation recommandée 

1 seul des éléments suivants suffit :

  • Infection urinaire associée (BU)
  • Fièvre ou frissons
  • Anurie
  • Douleur depuis plus de 24h
  • Femme enceinte
  • Insuffisance rénale, rein unique, transplanté rénal
  • Notion de calcul > 6 mm ou de calculs bilatéraux
  • Conditions sociales défavorables
  • Doute diagnostique

Alors ne pas utiliser d’AINS mais 1 antalgique, par exemple :

Chlorhydrate de Morphine

10 mg en SC

Vérifier l’absence de contre-indication

Adaptation à la fonction rénale antérieure

Grossesse : autorisée mais implique une surveillance de l’enfant à naîttre si très proche du terme

Prise en charge immédiate

 ⇒ Soulager :

Kétoprofène PROFENID° 100 mg IM

+/- Néfopam ACUPAN° 20 mg IM

+/- Métopimazine VOGALENE° 10 mg IM

Surveiller jusqu’à soulagement.

Hospitaliser si le patient reste algique ou si morphine nécessaire

 ⇒ Echoscopie rss icon :

En attendant l’effet antalgique, réaliser une échoscopie pour éliminer une dilatation pyélocalicielle sévère ou un rein unique ou un épanchement péri-rénal.

Prise en charge ambulatoire

► Kétoprofène PROFENID° LP

100 mg x 2 → 7 jours

► Antalgiques palier I ou II

► Antispasmodiques inutiles

► Hydratation normale

► Tamisage des urines dans un filtre à café et apporter les calculs au médecin pour ordonnance : analyse par spectrophotomérie

► Bilan biologique : NFS, CRP, iono sang, créatinine

► Bilan radio,  48h après le début de la douleur :

  • ASP face debout et face couché + Echographie des voies urinaires (surtout chez sujet jeune, sans antécédent)
  • ou TDM abdomino-pelvien sans injection (surtout si patient âgé ou surpoids ou antécédent de colique néphrétique)
  • Femme enceinte : uniquement écho

 

 ⇒ Reconsulter si :

  • Fièvre ou frissons
  • Recrudescence des douleurs
  • Vomissemenst répétés
  • Hématurie
  • Oligo-anurie pendant 24h

Références de la fiche

Ellrodt. A. Colique néphrétique. Urgences médicales. 6è édition. 550-5

Coliques néphrétiques. Guide d’aide à la régulation au SAMU centre 15. Edition SAMU de France.

Prise en charge de la colique néphrétique en situation aiguë. Urofrance 2010.

Historique de la fiche

Fiche créée par le Dr Hakan BALKAN (CAEN) le 30/09/2014

Mise à jour par le Dr Louis ROUXEL (BORDEAUX) le  19/03/2015 et par le Dr Christophe CHEVASSUS (PARIS) le 29/08/2018

WIKISOSⒸ - 2020

Commission scientifique