Colique néphrétique rss icon

Rôles de l’échographie ciblée

au lit du patient

  • recherche d’une dilatation pyélocalicielle, signe indirect d’une possible colique néphrétique
  • recherche de diagnostics différentiels (aorte abdominale, poumons, utérus, ovaires, vésicule, colon, appendice…). Tout appel pour colique néphrétique n’est pas nécessairement une colique néphrétique.
  • recherche d’une pathologie urologique pré-existante ( ex: rein unique)
  • recherche d’une lithiase, signe direct de la colique néphrétique (rarement retrouvée)
  • recherche d’un urinome (rupture des voies excrétrices urinaires)
  • mesure du grand axe des lithiases si visibles (> 6 mm : hospitalisation)

 

  • Recherche de dilatation pyélocalicielle :
    • Attention, faux négatifs possible dans les 12 premières heures de la pathologie et chez les sujets jeunes
    • Toute dilatation n’est pas synonyme d’obstruction (grossesse, globe vésical, syndrome de jonction pyélo-urétérale séquellaire)
    • Toute image anéchogène intrasinusale n’est pas une dilatation pyélocalicielle :
      • Les veines sinusales dilatées sont confluentes et prennent le flux au doppler couleur
      • Les kystes parapyéliques sont non confluents et ne prennent pas le flux au doppler couleur
      • La dilatation pyélocalicielle est une arborescene confluente qui ne prend pas le flux au doppler couleur.

Critères échographiques supplémentaires d’hospitalisation 

1 seul des éléments suivants suffit :

  • découverte d’une grossesse
  • découverte d’un rein unique,
  • calcul > 6 mm ou calculs bilatéraux
  • complications :
    • dilatation pyélocalicielle sévère,
    • rupture de la voie excrétrice
  • doute diagnostique
  • découverte échographique d’une malformation de l’appareil urinaire
  • découverte échographique d’un diagnostic différentiel nécessitant l’hospitalisation (ex : dissection aortique, GEU, appendicite…)

Alors ne pas utiliser d’AINS mais 1 antalgique, par exemple :

Chlorhydrate de Morphine

10 mg en SC

Vérifier l’absence de contre-indication

Adaptation à la fonction rénale antérieure

Grossesse : autorisée mais implique une surveillance de l’enfant à naîttre si très proche du terme

Critères échographiques de prise en charge ambulatoire

Absence des critères précédents.

Alors prise en charge ambulatoire cf fiche « hors écho »

Références de la fiche

Ellrodt. A. Colique néphrétique. Urgences médicales. 6è édition. 550-5

Prise en charge de la colique néphrétique en situation aiguë. Urofrance 2010.

Echographie des reins et des voies urinaires. Echographie clinique en situation d’urgence. SFMU Lavoisier 2020

Historique de la fiche

Fiche créée par le Dr Hakan BALKAN (CAEN) le 30/09/2014

Mise à jour par le Dr Christophe CHEVASSUS (PARIS) le 21/11/2020

WIKISOSⒸ - 2020

Commission scientifique