Appendicite rss icon

Intérêts d el’échoscopie

L’échoscopie s’intègre dans le raisonnement clinique et prolonge celui-ci.

L’échoscopie ajoute un facteur prédictif important en faveur ou en défaveur de l’appendicite.

L’échoscopie permet de confirmer ou d’infirmer des diagnostics différentiels dans le cadre d’un syndrome appendiculaire.

Technique 

Patient en décubitus dorsal et décubitus latéral gauche.

1/ Examen sonde convexe (ABDO) de tout l’abdomen y compris FAST

puis

2/ Examen sonde linéaire (TISSUS MOUS), technique de moissonneuse, la douleur du patient guide le clinicien. Modes B et CF. Compression douce et progressive. Centrer le caecum. Visualiser la totalité de l’appendice. Vérifier l’apéristaltisme. Coupes grand axe et petit axe et cul de sac. Mesures (séreuses exclues).

La meilleure visualisation de l’appendice s’obtient avec la sonde linéaire après repérage des structures avoisinantes avec la sonde convexe.

Que tenter si appendice non visualisé ?
  • Manoeuvre de Valsalva
  • Changer la position du patient
  • Penser aux positions ectopiques de l’appendice
  • Compression progressive du caecum
  • La douleur du patient guide l’échographiste

Résultats 

Examen très spécifique mais peu sensible.

Les résultats de cet examen doivent toujours être pondérés par l’examen clinique.

Ne pas hésiter à demander une nouvelle écho ou des examens supplémentaires en cas de résultats non concluants.

➤ Un appendice normal :

est une structure :

  • tubulaire,
  • qui se termine en cul de sac,
  • apéristaltique,
  • compressible.
➤ Un seul signe majeur d'appendicite :

L’ infiltration de la graisse périphérique autour de l’appendice visualisé et identifié :

  • structure tubulaire
  • en cul de sac
  • apéristaltique
➤ Plusieurs signes mineurs d'appendicite :
  • cocarde icompressible
  • diamètre > 8 mm ou épaisseur de paroi > 3 mm
  • stercolithe
  • hypervascularisation périphérique
  • douleur au passage de la sonde (la sonde palpe)

30% des enfants sans appendicite ont un appendice de diamètre compris entre 6 et 8 mm. 

➤ Des signes de péritonite :
  • péritoine épaissi
  • épanchement inter-anses
  • anses agglutinées immobiles liquidiennes

Références de la fiche

SNFGE

Diagnostic ultrasound : Abdomen & pelvis 2016 ELSEVIER

GBU SFR radiologie

Historique de la fiche

Fiche créée par le Dr Christophe CHEVASSUS (PARIS) le 17/11/2018

WIKISOSⒸ – 2018

Commission scientifique