Appendicite 

Echoscopie  rss icon

La plus fréquente des urgences chirurgicales abdominales

Pics de fréquence : < 35 ans et > 65 ans

Clinique

Typiquement : douleur fosse iliaque droite, fébricule, douleur provoquée ou défense en fosse iliaque droite max au point de McBurney, hyperleucocytose et élévation de la CRP.

Fièvre, défense FID, hyperleucocytose à PNN sont les signes ayant le plus de valeur diagnostique en faveur ou en défaveur de l’appendicite

Une absence de ces 3 signes exclue le diagnostic d’appendicite grave mais pas le diagnostic d’appendicite.

Attention aux formes atypiques (notamment du nourrisson, de la personne âgée, de la femme enceinte) et aux nombreux diagnostics différentiels.

S’intègre dans le raisonnement clinique et prolonge celui-ci

Ajoute un facteur prédictif important en faveur ou en défaveur de l’appendicite

Permet de confirmer ou d’infirmer des diagnostics différentiels dans le cadre d’un syndrome appendiculaire

Hospitaliser

  • les formes typiques
  • dès la présence d’un signe d’abdomen chirurgical
  • en cas de pathologies associées
  • risque de non-compliance au traitement ou à la poursuite des examens complémentaires

Même si le traitement peut être médical, celui-ci doit être démarré à l’hôpital et après un bilan exhaustif.

En cas de suspicion à minima

Biologie : NFS, CRP, Iono sang, Créatininémie, Hémoc si T°> 38,5, 𝝱HCG qualitatif si non fait à domicile et si clinique compatible, ECBU

Radiologie :

► Echographie à privilégier an cas de :

  • enfant
  • adulte jeune
  • femme enceinte
  • une symptomatologie depuis moins de 24 h

 ►TDM ou IRM à privilégier en cas de :

  • adulte non jeune
  • obèse
  • une symptomatologie depuis plus de 24 h
  • un tableau péritonéal
  • douleurs diffuses
  • une échographie / scopie initiale non concluante

Références de la fiche

Historique de la fiche

Fiche créée par le Dr Christophe CHEVASSUS (PARIS) le 17/11/2018

WIKISOSⒸ - 2019

Commission scientifique