Occlusion intestinale

(écho)

= Arrêt du transit intestinal normal

La présence de bruits hydro-aériques et l’arrêt du transit brutal ont des faibles valeurs scientifiques pour écarter à bon escient le diagnostic d’occlusion intestinale.

Deux mécanismes d’occlusion organique : obstruction et strangulation : tableaux cliniques opposés.

Clinique dans l'obstruction

Début progressif des symptômes

Douleurs spasmodiques intermittentes

Lutte intestinale (augmentation des bruits hydro-aériques)

Météorisme diffus

Arrêt du transit progressif

Clinique dans la strangulation

Début brutal des symptômes

Douleurs intenses permanentes

Silence auscultatoire

Météorisme asymétrique

Arrêt du transit brutal

Etiologies des occlusions intestinales :

Toutes les interventions péritonéales, même minimes, peuvent provoquer des brides et donc des occlusions, ce risque est définitif.

L’occlusion fonctionnelle est un diagnostic d’élimination.

Etiologies des occlusions fonctionnelles

  • Fécalome
  • Ilèus paralytique = occlusion réflexe liée à douleur intense intra-abdominale ou rétropéritonéale
  • Inflammation : péritonite, abcès, diverticulite, hématome, post-op abdo
  • Métaboliques et endocriniennes : p. ex insuffisance rénale, hypothyroïdie

Diagnostic au lit du patient

Echographie ciblée

Examen à hautes valeurs diagnostiques positives et négatives.

Non invasif, répétable, rapide, non irradiant, disponible en tout lieu.

Signes de gravité 

  • Douleurs intenses résistants aux antalgiques de niveau 1
  • Défense
  • Fièvre
  • Matité déclive des flancs (épanchement péritonéal)

Traitement

  • Occlusion fonctionnelle : traitement étiologique non chirurgical
  • Toute autre mécanisme d’occlusion diagnostiqué ou suspecté ou absence d’échographie réalisée :

Adresser aux urgences : examen de référence : TDM abdomino-pelvien

Strangulation : chirurgie en urgence

Obstruction : chirurgie en urgence différée

Références de la fiche

Historique de la fiche

Fiche créée par le Dr Christophe CHEVASSUS (PARIS) le 27/11/2019

WIKISOSⒸ – 2019

Commission scientifique