Piqûre de tique

Maladie de Lyme

S’examiner et se faire examiner après une promenade en forêt ++

Surtout de mai à novembre

J0-J3 Piqûre de tique

Possible érythème centré d’une tique.

Ne mettre aucun produit. L’ôter à la

pince plate

ou au tire-tique

Puis désinfecter et vérifier la VAT

Antibio-prophylaxie si tique > 48 h ou piqûres multiples ou zone endémique ou immuno-déprimé : à débuter maxi 3 jours après retrait.

sinon Surveillance cutanée pendant 1 mois car parfois apparition d’érythème migrans

J3-J30   Erythème migrans   (max J180)

Lésion indolore non indurée non prurigineuse, de 3 à 4 cm à plusieurs dizaines de cm de diamètre, à extension centrifuge. Disparition spontanée en 3 à 4 sem. Peut récidiver    

Signes généraux dans 50% des cas = arthromyalgies fugaces et migratrices, asthénie, fébricule

A ce stade la sérologie est quasiment toujours négative : diagnostic clinique ++

Traitement curatif → 14 jours

(21 jours si érythèmes multiples ou signes généraux)

Si pas d’érythème migrant mais suspicion de Lyme : faire sérologie ELISA +/- avis spé.

Les sérologies de contrôle sont inutiles.

Situations à sérologie non indiquée 

Sujet asymptomatique

Dépistage systématique des sujets exposés

Piqûre de tique sans manifestation clinique

Erythème migrant typique

Contrôle sérologique systématique des patients traités

Références de la fiche

HAS

Haut conseil de la santé publique mars 2014

Historique de la fiche

Fiche crée par le Drsylvie DUCRET (DIJON) le 07/06/2014

Mise à jour par le Dr Boris DUMONT (NANTES) le 09/05/2019

WIKISOSⒸ - 2019

Commission scientifique