Erythème fessier du nourrisson

Fréquent, en général bénin, évolution spontanée favorable

Inconfort pour l’enfant, préoccupation pour les parents

L’apparition d’un érythème fessier après l’introduction du lait de vache ne signe pas forcément une allergie aux protéines du lait de vache mais sa persistance doit y faire penser.

Diagnostic

Atteinte des convexités en « w » évoquant une dermite irritative (contact direct avec les couches)

Atteinte des plis  en « Y », évoquant un intertrigo simple

Favorisé par : macération, diarrhée, produits irritants

Surinfection à Candida albicans

papules, pustules, érosions, desquamation périphérique et parfois muguet associé.

Impétiginisation

croûtes mélicériques, érosions, bulles, atteinte conjointe d’un autre site

 

Traitement des formes simples

  • Dexpanthénol 5% crème :  ou autre protecteur cutané, 1 application après chaque change jusqu’à guérison. Ne pas appliquer sur les zones suintantes. Peut être utilisé en préventif
  • Inefficacité : essayer : crème à la vitamine A , pâte à l’eau 
  • Augmenter la fréquence des changes, utiliser des marques de couches différentes pour alterner les frottements
  • Nettoyer à l’eau tiède +/- savon surgras. Tamponner, pas de frottement. Laisser sécher à l’air libre dans les formes sévères.
  • Ne pas utiliser de talc, d’antiseptiques ni de cosmétiques
  • Corticoîdes contre-indiqués sous la couche en raison de l’absorption trop importante

Formes surinfectées

Prélèvements inutiles : traitement empirique

Candida albicans : Econazole 1% PEVARYL° ou Ciclopiroxolamine 1% MYCOSTER° : 1 application matin et soir pdt 15 jours

Impétigo : 

formes légères :  traitement local : Mupirocine pommade MUPIDERM° : 3 applications / jour pendant 7 jours

– formes étendues : Amoxicilline / Ac. clavulanique AUGMENTIN° : 80 mg/kg/j en 3 prises pendant 7 jours

Références de la fiche

Historique de la fiche

Fiche créée par le Dr Christophe CHEVASSUS (PARIS) le 15/05/2019

WIKISOSⒸ - 2019

Commission scientifique